Comment le SEO pour l'immobilier fonctionne

Accueil → Comment le SEO pour l'immobilier fonctionne

Optimiser son référencement naturel pour l'immobilier

Publié le 06/05/2022

Qu'est-ce que le SEO ?

Le SEO (ou Search Engine Optimization en anglais) correspond à un ensemble de techniques qui permettent de positionner un site ou une page web dans les premiers résultats naturels (c'est-à-dire non payants) des moteurs de recherche.

Pour obtenir un bon référencement, il vous faudra suivre quelques techniques SEO élémentaires. Saviez-vous que 67 % des clics sur la SERP vont aux 5 premiers résultats organiques ? Le référencement de votre article sur cette première page doit donc être votre objectif principal pour augmenter votre trafic naturel.

Pour y parvenir, suivez cette check-list d'optimisations SEO afin d'améliorer le référencement de vos articles.


1 - Faire une recherche de mots-clés

Impossible de se lancer dans la rédaction d'un article, sans faire au préalable une recherche de mots-clés.

La recherche de mots-clés vous permet de comprendre les attentes et les besoins de vos visiteurs potentiels. En analysant les différents mots-clés et leur volume de trafic, vous pourrez choisir un sujet pour votre article qui correspondra aux recherches des internautes.

Pour référencer votre article ou votre bien immobilier en haut des résultats de recherche, choisissez une ligne conductrice pour être sûr d'apporter à vos visiteurs une solution complète et ciblée.


2 - Les bonnes pratiques en référencement naturel

Pour améliorer votre référencement naturel, vous devrez suivre certaines bonnes pratiques notamment dans le contenu rédigé.

Le titre principal de la page par exemple (appelé également balise H1) et les sous titres (H2, H3…). En lisant seulement ceux-ci, on doit comprendre le sujet principal de la page. Ces titres doivent contenir vos mots clés principaux (ceux qui seront tapés dans les moteurs de recherche pour vous trouver). Évitez ainsi les “Bienvenue sur mon site”, qui n’a aucune valeur en terme de référencement, et privilégiez plutôt les titres accrocheurs comportant le domaine, l’activité ou la localisation du produit ou service proposé.

Le contenu de vos textes est également important. Il doit être avant tout unique et d’une certaine longueur (200 mots mots minimum). La page d’accueil étant la page la plus importante, privilégiez un contenu de qualité sur cette page pour améliorer votre référencement.

Enfin, le netlinking. Google aime les sites qui ont de l’influence et de la notoriété. Pour cela, il faut qu’un maximum de sites portant sur le même domaine que le vôtre fasse des renvois vers votre site. Rapprochez vous de vos partenaires (confrères, fournisseurs, clients…) pour faire de l’échange de liens.


3 - Optimiser son annonce immobilière pour le référencement

La page d’accueil est la plus importante mais il ne faut pas négliger les pages d’annonces qui sont elles aussi essentielles. Rédiger une annonce immobilière claire, en mettant en avant les informations principales tout en restant esthétique et facile à lire est important mais ne suffit pas. Il faut également penser à la visibilité de cette annonce sur le web. Pour cela, il existe quelques points essentiels à savoir avant de se lancer dans la publication d’une annonce :



Un titre accrocheur
C’est le premier élément que va lire votre internaute et ainsi le moteur de recherche Google. Il doit inclure les informations importantes comme la zone géographique, le type de bien ou encore le nombre de pièces (exemple : Vente maison à Lille - 4 pièces - 270 000€).

Il faut également ne pas négliger la balise “title” de votre page, ce titre apparaîtra dans les résultats de recherche. C’est grâce à celui ci que l'internaute va vouloir cliquer sur le lien et atterrir sur votre page.

Capture-2



Un texte unique
Pour optimiser votre annonce immobilière, plusieurs points sont essentiels. Tout d’abord, comme précisé plus haut, le texte ne doit pas être trop court. Une page doit contenir au minimum 200 mots. Placez-y en priorité les informations importantes recherchées par les internautes : type d’offre, type de bien, nombre de pièce… Les mots présents en début de page définissent votre contenu. Continuez ensuite la description en incluant des éléments sur la localisation, l’environnement, etc. Ensuite, n’utilisez pas d’abréviations, elles ne seront pas reconnues par google. Utilisez les termes complets comme “salle de bain” et pas “sdb” ou “rez-de-chaussée” et pas “rdc”.

Enfin, et c’est surement un des conseils les plus importants, le contenu doit être unique. Le contenu de l’annonce sur votre site internet doit être différent de celui diffusé sur les portails immobilier (le bon coin, se loger…). Grâce à cela, il deviendra votre résultat le mieux référencé pour ce bien. Le second sera plus court dans l’optique d’être cloné sur de nombreuses plateformes.



Des photos de qualité
Pour mettre en avant votre bien immobilier, de belles images sont essentielles pour attirer l’acheteur mais aussi en terme de référencement. Cela vous permettra de profiter du trafic de Google image. En cliquant sur une de vos images, l’internaute dispose d’un bouton “consulter” qui lui permettra de se rendre sur votre site. Même si ce moyen ne deviendra jamais la source principale, il vous amènera tout de même un certain trafic.

Il faut également donner un nom significatif à vos photos (exemple : maison-cuisine.jpg) et remplir intelligemment la balise “alt”. C’est le texte qui permet de décrire la photo dans les cas où celle-ci ne s’affiche pas.



Visites virtuelles et vidéos
Les visites virtuelles ou les vidéos peuvent être un plus sur une annonce immobilière. Indirectement, elles feront grimper votre référencement car l’internaute passera plus de temps sur votre page, ce que Google apprécie. Attention cependant au temps de chargement qui ne doit pas être trop long pour ne pas à l’inverse pénaliser votre site et provoquer l’impatience de vos visiteurs.



Partagez votre annonce au maximum
Une fois votre annonce immobilière publiée en ligne, partagez-la au maximum sur les réseaux sociaux. Cela permettra d’améliorer votre visibilité et le trafic vers votre site internet. Un article sur le sujet vous sera très bientôt présenté.




Toutes ces éléments simples à mettre en place vont vous permettre d’améliorer nettement votre référencement naturel. Pour aller plus loin, il existe également un autre type de référencement, le référencement payant. C'est ce que nous verrons dans le prochain article.


4 - Faire attention à la longueur du contenu

Pour fournir toutes les réponses aux visiteurs, il est souvent recommandé d'écrire un article d'une longueur conséquente. En fonction du mot-clé visé, un article de blog devrait comporter de 800 à 900 mots en moyenne pour obtenir un bon référencement.

Mais attention, il ne s'agit pas ici d'écrire pour simplement remplir ce quota, la qualité prime toujours sur la quantité.


5 - Compresser les images

Les images sont essentielles à un article de blog, elles permettent de donner plus de contexte aux lecteurs.

Cependant, les images ont un impact négatif sur la vitesse de chargement de l'article de blog ou du site web. Pour éviter ceci, il faut s'assurer de compresser les images. Pour compresser vos images, utilisez des outils tels que TinyPNG.

ERUDIT-FRANCE peut créer votre site web

Vous en avez marre d'utiliser 50 plateformes différentes pour synchroniser vos biens ? Créez, modifiez vos biens super facilement et rapidement sur une seule application ! 🤩

Demandez votre devis ICI 🤩